RETOUR A L'ACCUEIL
 
Sommaire
Mémoires
Paroles
Ecran ouvert
Projection spéciale
 
ARCHIVES
 
Nous contacter
 
 

« MÉMOIRES » vous propose, de numéros en numéros, une série de Biographies populaires. Autant de trajectoires personnelles, qui croisent de grands moments de l'Histoire, dont ces témoins furent souvent des acteurs essentiels mais, pour la plupart, anonymes, inconnus.
Nous avons fait le choix de ne pas trop réduire, de ne pas couper ni censurer les entretiens filmés.
Les propos sont classés par chapitres, et la réalisation est dégagée des impératifs de durée qui pèsent habituellement sur les films documentaires. Ces témoignages se dégustent donc comme des conversations au coin du feu. Le découpage en chapitres permet d'interrompre le visionnage à tout moment, puis d'y revenir, de suivre une biographie à son rythme, comme on lit un livre.

 

SUR LA TOILE, DES PAROLES ET DES MÉMOIRES POPULAIRES...

Avec ce numéro 5 de la revue vidéo « Paroles et Mémoires des Quartiers Populaires » se consolide notre tentative de construire sur Internet un espace d'expression vidéo des "sans voix"
Pour lire la suite cliquez ici

 

GASTON LARGEAULT. Un Poulbot du Belleville des années 1920 se souvient...
 
Nous achevons le cycle des témoignages des « Garçons Ramponneau » avec le récit de vie de Gaston Largeault. 

Gaston, Jacob et Étienne se connaissent depuis l'école communale l'école de la rue Ramponneau, dans le quartier populaire de Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris. Ils ont témoigné devant les caméras de Canal Marches du Paris des années 20 et 30, puis de la traversée des années de guerre, de désastres et de la Résistance, puis du Paris de l'après-guerre. 

Formidables témoignages, à la fois historiques, et humains. 

Biographies, portraits populaires, qui se croisent dans le film « Les Garçons Ramponneau » (disponible en DVD, voir plus loin), témoignages dont nous vous proposons ici les intégrales. Après ceux de deux enfants d'immigrés juifs sans papiers, Étienne dans les n° 1 et 2 de la revue, et Jacob dans les n° 3 et 4, voici celui de Gaston, le seul « gaulois » de la bande, fils d'un chauffeur de taxi, qui se souvient de son enfance dans un Paris disparu, de la Grève générale de juin 1936, puis de son arrestation pour le « Service du Travail Obligatoire »... 
Et finalement la passion pour la peinture, qui l'a saisi à l'âge de la retraite... 
   
Gaston Chapitre 1 Une jeunesse à Belleville.
Pour voir la vidéo, cliquez ici.
   

Gaston Chapitre 2 Croquis du Belleville d'avant-guerre.
Pour voir la vidéo, cliquez ici.

   

Gaston Chapitre 3 Belleville ouvrier.
  Pour voir la vidéo, cliquez ici.

   

Gaston Chapitre 4. La Guerre et le S.T.O.
  Pour voir la vidéo, cliquez ici.

   

Gaston Chapitre 5. Retour au Belleville d'après-guerre.
Pour voir la vidéo, cliquez ici.

   

Gaston Chapitre 6. Du travail... à une retraite d'artiste.
Pour voir la vidéo, cliquez ici.

   
Les Garçons Ramponeau. Un film croise les témoignages des trois « Garçons Ramponneau ». Une première projection publique a eu lieu dans l'école Ramponeau même, le mardi 13 novembre 2007, devant près de deux cents habitants et curieux. Un coffret DVD regroupe en quatre disques le film « Les Garçons Ramponeau » et l'intégralité des témoignages des trois amis. 

Pour plus d'information, pour commander le DVD, cliquez ici. 

Le générique. 

Témoignage 
Gaston Largeault. 

Réalisation 
Patrice Spadoni. 

Organisation des entretiens 
Nadine Jasmin. 

Mise en oeuvre 
Thibault Dufour. 

Recherches iconographiques 
Marion Comte. 

Musique originale 
Catherine Lamagat 

Production Canal Marches. 

Remerciements au Comité Tlemcen. 

Soutiens  
Région Île-de-France, et Délégation à la Politique de la Ville et à l'intégration de la ville de Paris, et Mission Ville de la Préfecture de Paris.